Découvrir l’ecotourisme en France

0

Apparu il y a une quarantaine d’année, l’éco-tourisme, plus communément appelé le tourisme vert, est devenu un véritable phénomène de société. A l’époque où la protection de l’environnement est au cœur des débats, de nombreux lieux touristiques tendent à préserver la biodiversité et les ressources culturelles d’une zone naturelle. Voici comment les reconnaître et les régions concernées.

Quels critères pour un lieu d’écotourisme ? 

Le label “la clef verte” est une certification internationale pour identifier les lieux qui ont une véritable démarche respectueuse de l’environnement. Pour obtenir ce label, les établissements doivent répondre à certains critères :

  • La politique environnementale répondant à un projet écologique sur les deux prochaines années et la formation des employés à la protection de l’environnement

  • La gestion de l’eau en faisant des économies avec un arrosage raisonné et un relevé des compteurs

  • La gestion de l’énergie avec des ampoules économiques, l’isolation du bâtiment et l’utilisation d’énergies renouvelables

  • La gestion des déchets

  • L’éducation à l’environnement des clients en les engageant à respecter la nature, la faune et la flore, à économiser l’eau, l’énergie et à trier les déchets

  • L’aménagement du terrain à faible densité avec des espaces verts et une circulation automobile réglementée

Également, le label “ecolabel” permet de repérer certains établissements qui minimisent leur impact sur l’environnement. On compte également des “ecohôtels”, des “écogîtes” (label gîte de France) ou encore des “ecovillages”. A savoir également que de nombreux labels régionaux se mettent petit à petit en place. Renseignez-vous donc sur la présence de ces labels lors de votre réservation dans un établissement. De nombreux sites internet d’informations touristiques recensent les hébergements ainsi que les lieux ecotouristiques et proposent des séjours adaptés en fonction de votre budget ou bien d’une thématique choisie (yourte, cabane dans les bois, toilettes sèches…). 

Quelles sont les régions les plus concernées en France ? 

L’écotourisme s’est développé, à la base, dans des pays lointains grâce aux amoureux d’une nature préservée. Certaines régions en France suivent alors le mouvement et développent également cette forme de tourisme vert. C’est par exemple le cas du parc régional des Causses du Quercy en Midi-Pyrénées ou bien encore le long de la Côte de Granit rose en Bretagne. En Rhône-Alpes, on retrouve la vallée de la Tarentaise.

Il s’agit ici de destinations où l’environnement naturel est préservé et où le touriste peut découvrir ou redécouvrir de façon différente la nature en se promenant à pied, à vélo ou encore à cheval. Autant de moyens qui limitent ainsi l’empreinte de carbone.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.